Aller au contenu principal du site

Définitions thermodynamiques

ESPACE PRO

En climatisation, il est d’usage de travailler avec les débits massiques qm (en kg/s ou kg/h), parce que les débits volumiques qv (en m³/s or m³/h) sont variables selon la température (1kg d'air augmente en volume avec la montée en température)

 

 

TEMPÉRATURE SECHE en °C - Dry bulb temperature : Température réelle de l’air humide observé à l'aide d'un thermomètre ou d'un capteur de température. C'est la température de l'air indiquée par un thermomètre non affecté par l'humidité d'air.

 

TEMPÉRATURE HUMIDE en °C - Wet bulb temperature : C'est la température enregistrée par un thermomètre où le bulbe est recouvert d’une mèche imprégnée d’eau. Les températures humides sont toujours inférieures aux températures sèches et le seul cas où elles sont identiques est avec une humidité relative à 100%.

 

Température adiabatique de saturation - Adiabatic saturation temperature :

Température auquel l'air humide peut être apporté à saturation adiabatique par l'évaporation de l'eau, c’est à dire à la température humide (aucun gain ou perte de la chaleur aux environnements)

 

TEMPÉRATURE de ROSEE en °C - Dew point temperature : C’est la température à partir de laquelle la vapeur d’eau contenue dans l’air humide commence à se condenser au contact d’une surfacefroide. Au cours d’un refroidissement, l’humidité spécifique et la pression partielle de la vapeur d’eau restent constantes.

 

HUMIDITE SPECIFIQUE ou humidité absolue ou teneur en eau - (Humidity ratio, moisture content, mixing ratio, or specific humidity) : C’est la masse d’eau (liquide, solide, vapeur) contenue dans un kg d’air sec. Ce poids d'eau reste constant lorsque la température ambiante varie sous réserve qu'elle ne tombe pas en dessous de la température de rosée. Si la température tombe en dessous du point de rosée, une partie de cette masse d'eau va se condenser sous forme de gouttelettes sur les parois les plus froides.

 

HUMIDITE RELATIVE en % - Relative humidity : C'est le rapport de la masse de la vapeur d'eau contenue dans une certaine quantité d’air humide à la masse de vapeur qu’elle pourrait contenir si elle était saturée à la même température.. À 100%, l'air est complètement saturé. A 50%, l'air contient la moitié de ce qu'il pourrait avoir s’il était saturé à la même température. Quand le taux d'humidité atteint 100% la formation de gouttelettes de liquide se produit sur les objets !

 

VOLUME SPÉCIFIQUE en m3/kg d'air – Specific volume : C’est le volume occupé par le poids d’un kilogramme d'air sec dans un ensemble de conditions spécifiques.

 

MASSE VOLUMIQUE en kg/m3 d’air humide : C’est la masse d’un m3 d’air humide La pression du mélange (air sec + vapeur d’eau) est égale à la somme des pressions q’aurait chacun des constituants s’il était seul à occuper le volume de l’ensemble. Donc dans un m3 d’air humide, on retrouve la somme des masses de constituants, c’est la somme des masse volumiques de l’air sec et de la vapeur d’eau, aux

pressions partielles et températures désignées.

 

ENTHALPIE - Enthalpy : Total énergie (chaleur) contenue dans le poids spécifique de l’air humide (Par convention, considéré comme nul à 0°C). L'enthalpie inclut la chaleur sensible et la chaleur latente contenues dans l’air.

 

CHALEUR SENSIBLE et CHALEUR LATENTE - latent heat : La chaleur sensible est la chaleur (énergie) dans l’air dû à la température d'air. La chaleur latente est la chaleur (énergie) dans l’air dû à l'humidité d'air. Après ceci, l'air avec la même quantité d'énergie peut être de l’air chaud sec (chaleur sensible élevée) ou de l'air humide rafraîchis (la chaleur latente élevée)

 

Pression de vapeur - Vapor pressure (Pv) : C’est la pression vapeur partielle dans l’air. Cette pression est la même que la pression de vapeur saturante à la température de rosée.

 

Pression de vapeur saturante (Pvs) : C’est la pression de vapeur maximale que l’air peut supporter à une température donnée. La pression de vapeur saturante augmente avec la température.

 

Définitions complémentaires

 

SHF (Sensible Heat Factor) - Rapport de la chaleur sensible à la chaleur totale

 

By-pass Factor : Le by-pass factor est fonction des caractéristiques physiques de la batterie et des conditions de fonctionnement envisagées. On considère qu'il représente le pourcentage d'air qui passe à travers la batterie sans subir de changement.

 

Refroidissement adiabatique : Le refroidissement s'effectue presque parallèlement aux courbes adiabatiques, du diagramme psychrométrique. Ce refroidissement s'appelle ""refroidissement adiabatique"". C'est le cas lorsque de l'eau est brumisée en fines gouttelettes dans un local, sans qu'il y ait apport de chaleur en même temps, l'énergie nécessaire à l'évaporation de cette eau est retirée à l'air ambiant.